DECORS EN 15 OU 20MM POUR WARGAME

DECORS EN 15 OU 20MM POUR WARGAME

Un BK au Château de PAU PARTIE N° 2

Le lendemain j'ai joué une partie BLITZKRIEG avec un gars du club LOLOCHINO. C'est la deuxième fois qu'il y jouait.

Nous avons joué 1500 PTS de part et d'autre. Choix du coté aux dés. Terrain équilibré ,le tout aux milieux des bocages normands pour ne pas changer car nous sommes en aout 44 et c'est la 2 DB qui se frotte à la 9 PZ div.

Présentation des lieux :

un village au centre.  Tout autour du bocage et des routes.Une rivière traversant de part en part avec un pont presque centré. De part et d'autre de la route coupant la table en deux une coline boisée chacun. au font une route  reliée au pont et deux fermes (une chacun).

Chacun de son coté prépare ses ordres et le placement de ses éléments  sur une feuille. Sous la surveillance d'un arbitre chacun placera ses unités conformément à la feuille.  

Début de partie : comme c'est un combat de rencontre chacun essaie le plus vite possible de gagner du terrain et ainsi de s'appuyer sur des éléments forts du terrain comme ici le village. LOLOCHINO (LCO) place ici un PaK 40 dans l'enfilade de la route dans la foulée.

Deux de ses 4 Panzer 4 H ne tardent pas à contrôler la moitié du village.

 

Pendant ce temps là je fonce aussi de mon coté largement pour contrôler les abords exterieurs du village et trouver des zones favorables pour un appui.

 

Le village c'est ma compagnie du RMT qui s'en charge. Débarquée au plus près ,appuyée par les chars , ses éléments profitent d'un gros angle mort pour s'approcher en sûreté et controler les premières maisons.

Les mortiers de 60 sont en batterie pour appuyer la progression.

Les chars eux aussi derrière les tallus tandis qu'une section traverse les bois. La tactique choisie est une progression certe rapide mais en sûreté.

LCO continue sa progression avec ses PZ 4. L'un de mes TD en fait les frais non sans avoir essayé d'en arrêter un. Un sherman se met alors à l'affût pour prendre le premier de coté mais ils n'irons pas plus loin. La compagnie quant à elle contrôle un quartier maintenant et ajuste des tirs de mortiers sur des blindés d'accompagnement ennemis. La bataille fait rage!!..

Les visiteurs sont nombreux en ce dimanche AM. Les yeux des enfants sont grands ouverts.

Nous... sommes concentré sur la partie en cours.

c'est alors qu'un de nos ancien arrive. Il s'agit de MR BOROCCO. J qui à justement participé au sein de la 2 DB à la libération. Il était mitrailleur et mécano sur le char Sherman M4 A3 "VICKING" N° 52 immatriculation 420615 qui appartenait au 501 RCC/ CHR. Il portait à sa veste en liséré la croix de guerre 39 45 et la médaille militaire. Nous avons arrêté la partie une bonne demi-heure. Nous avons parlé justement des combats et des techniques qu'ils utilisaient contre les chars allemands en particulier. Ce qu'il y avait sur la table lui à paru réaliste en tout cas. Il à tout spécialement reconnu un char dont le nom lui à frappé l'esprit "REIMS". Un de ses copain y à laissé la vie.

Cet homme à fait partie de nos liberateurs. Ne l'oublions pas!

Poursuivons ... La compagnie du RMT progresse de l'autre coté de la route aussi. c'est la partie ou il y a le plus d'allemands. Les combats sont très rudes et il à des pertes de chaque coté.

J'éffectue une bascule de moyens HT pour appuyer l'infanterie de ce coté justement mais le Pak qui interdit la route me détruit un camion au passage.

De l'autre coté de la rivière, Ma section de reco sur jeep  repousse la compagnie adverse à deux section. Je lui règle son compte à distance en changeant à chaque fois de position de tir avec une jeep pendant que les deux autres neutralisent l'adversaire. Celà marche tant et si bien que la compagnie est obligée de traverser la rivière à la nage pour s'échapper. Réduite à 45 % les dés choisiront la poursuite du combat pour celle-ci.

Comme je m'apprête à traverser le pont avec un sherman qui suit les recos, LCO envoi ses deux autres PZ 4 à ma rencontre.

Une jeep est détruite mais aussitôt ce sherman + les deux autres chars situés derrière un talus font feu et  deux font mouche en frappant sur le coté ou l'arrière. 

 

Les deux PZ 4 flambent et LCO perd 50% de ses chars en peu de temps. La partie commence à basculer.

La menace se précise maintenant sur la gauche du dispositif de LCO. Il redéploie donc ses moyens. Son infanterie est coicée  à 60 % dans les immeubles de gauche où je met le paquet avec mes mortiers mes HMG et mes chars pour préparer l'assaut de la compagnie.

L'assaut est lancé avec succes mais avec des pertes. Simultanément le sherman qui à traversé le pont et franchit la coline boisée contourne le dispositif ennemi. Le Pak 40 tir au moment ou le sherman qui l'à reperé tire lui aussi. Le tir du PaK ricoche mais celui du M4 fait mouche.

Peu à peu la compagnie investit le quartier suivant en chassant l'ennemi devant elle.

Celui-ci ( la deuxième compagnie de PZ GREN à deux sections) à aussi atteint les 55 % de pertes. Les dés choisiront là aussi de poursuivre.

 

Je lance alors tout mes moyens dans la melée. et réussi par chance à dértuire encore un PZ 4 de face cette fois ci ( c'est rare pour être souligné) tandis qu'un bazooka de la compagnie réussi à partir de l'étage d'un bâtiment à décheniller l'autre PZ 4 que son équipage évacue.

Au Bilan LCO à perdu 90% de ses moyens et moi 30. Je contrôle le village et ses abords en mesure de.....me reconditionner tout d'abord.

Mais LOLOCHINO ne jouait que pour la deuxième fois  ceci explique celà.

 

 



16/04/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 193 autres membres