DECORS EN 15 OU 20MM POUR WARGAME

DECORS EN 15 OU 20MM POUR WARGAME

EPSOM - LA PRISE DU VILLAGE DE CHEUX.

EPSOM - LA PRISE DU VILLAGE DE CHEUX.

 

 

P1040673.JPG

 

 

Le 26 juin 1944, dès 5h00 du matin, les britanniques lance l'opération EPSOM visant à contourner CAEN par l'ouest et s'emparer d'une ligne de crête  permettant d'avoir des vues sur les accès sud de la ville. L'opération va durer jusqu'au 30 sans permettre d'atteindre l'objectif prévu. Cependant une avancée d'une vingtaine de kilomètre sera toutefois réalisée.  Nous sommes le 26, il est 9h00 du matin. Les britanniques se sont emparés de deux villages. Arrivé à CHEUX, les choses se compliquent quand ils vont faire face à la 12 PZ SS "hitlerjungen". 

 

Les anglais arrivent par les bords ouest et nord du village de CHEUX qui est tenu par une compagnie  PZ gren. SS + HMG + 2 sdkfz 251 et un 250 + 1 pak 40 et 1 MO 81. Ils seront renforcés par 1 section de pionniers et un Panzer IV H à partir du tour 2.

 

P1040674.JPG

 

Vue  du village coté anglais. une petite colline permet d'aborder le village par le nord ouest.  A l'attaque, après une préparation d'artillerie, une compagnie de fusiliers montés sur bren carrier + section de mitrailleuses MMG + Mortiers. Un peloton de 3 CHURCHILL et 1 peloton de 2 CROMWELL. Un observateur d'artillerie et une section de fusiliers en renfort à partir du tour 3. 

 

P1040675.JPG

 

Les allemands ont choisi de défendre les accès ouest et nord du village avec une pièce anti-char face à l'ouest. Les anglais arriveront par le nord ouest après le déclenchement du tir préparatoire, appuyés par les Churchills. 

 

P1040676.JPG

 

Vue du coté allemand. Une ligne de crête est située au sud du village. Celle-ci permet de mettre en place une couverture pour éviter les débordements ou couvrir une retraite.

 

P1040677.JPG

 

Le village déjà bombardé lors des jours précédents ne montre aucune trace d'activité avant 9h00.

 

P1040680.JPG

 

Accompagnant les chars qui se mettent en appui, l'observateur d'artillerie arrive en vue du village. 

 

P1040682.JPG

 

Il déclenche son tir de réglage qui tombe un peu court. Le point visé est le carrefour nord ouest du village.

 

P1040684.JPG

 

Les allemands comprennent  vite le but de ces tirs et vont rapidement se mettre en dehors de la zone menacée.

 

P1040685.JPG

 

Le tir tarde à tomber. Une première section aborde le village sous la protection des chars. Elle se retrouve nez à nez avec le PAK 40.

 

P1040686.JPG

 

Celui-ci réagit mais surpris, il rate son tir!

 

P1040687.JPG

 

 

Ce qui permet à la section d'aborder les première maisons qui viennent d'être évacués par leur occupants.

 

 

P1040690.JPG

 

 

 

P1040691.JPG

 

P1040693.JPG

 

Finalement les coups de 105 tombent sur le carrefour  près des Tommies. Le Pak 40, par une chance incroyable n'est que démo!

 

P1040689.JPG

 

Les SS ne sont pas en reste. Ils tirent au mortier sur une autre section arrivant du nord.

 

P1040688.JPG

 

Ils tentent même de prendre la section de flanc avec un élément de commandement.....

 

P1040694.JPG

 

 

....Mais ils sont eux même pris de flanc par un Cromwell de reconnaissance arrivant par la route nord est.

 

P1040696.JPG

 

 

Le SDKFZ 250 ne fait pas un pli! 

 

P1040697.JPG

 

Un Sniper parvient à tuer un chef de section mais il est aussitôt repéré.

 

P1040698.JPG

 

La section de mitrailleuse le fait taire définitivement.

 

 

P1040704.JPG

 

 

A peine remis de sa DEMO, le PAK est détruit par un PIAT! 

 

 

P1040701.JPG

 

 

Les SS, reviennent pour reprendre rapidement place dans les premières maisons mais les tirs d'appui les retardent.

 

 

P1040705.JPG

 

 

Finalement, après un assaut furieux et une affreuse mêlée, ils reprennent place dans celles-ci.

 

P1040703.JPG

 

Dans la foulée, afin de faire diversion un SDKFZ 251 déborde le dispositif britannique par l'ouest. Les tirs n'ont pas le temps de l'atteindre ....

 

P1040702.JPG

 

 

Il en profite même pour écraser au passage des mitrailleurs sur leur pièce.

 

 

P1040710.JPG

 

 

Cependant, la furieuse équipée n'ira pas loin. Elle se fera découper au nord du village !

 

 

P1040712.JPG

 

 

Couverts par les Cromwells de reconnaissance, une autre section aborde la partie nord du village.

 

P1040699.JPG

 

Bien qu'appuyée au plus près, Cette section qui part à l'assaut n'aura pas plus de succès que celle du flanc ouest.

 

P1040706.JPG

 

Les pertes en infanterie commencent à être lourdes coté anglais. Pour les SS une section à désormais disparu mais ils tiennent encore leur positions.

 

P1040707.JPG

 

 

Heureusement une section de renfort arrive à point nommé!

 

P1040708.JPG

 

Le commandement anglais décide de contourner l'obstacle pour mettre la pression à l'adversaire et l'obliger à quitter les lieux. Il déborde par l'est au moment ou un Panzer IV H vient de prendre place sur la crête sud. Après un échange de tirs un Cromwell est immobilisé.

 

P1040713.JPG

 

L'équipage doit évacuer à cause de l'incendie du char. 

 

P1040715.JPG

 

Un peu plus tard, un autre Cromwell subira le même sort!

 

P1040711.JPG

 

La dynamique est cependant bien lancée. Les anglais mettent la pression à l'ouest avec les Churchills. 

 

P1040716.JPG

 

La section de pionniers allemands aura juste le temps de poser quelques bouchons de mines....

 

P1040717.JPG

 

.... avant que ce qui reste de la compagnie SS ne quitte définitivement le village avant de se faire serrer aux pattes!

 

P1040724.JPG

 

Par l'ouest ....

 

P1040725.JPG

 

Par le sud ouest ....

 

P1040721.JPG

 

et par le sud est, les britanniques s'emparent enfin du village de CHEUX . Non sans difficultés....car ce fût chaud!

 

P1040722.JPG

 

P1040714.JPG

 

Les allemands repartent avec la moitié de leur compagnie et les renforcements pour aller s'installer un peu plus loin et renouveler leur action retardatrice.

 

 

 

 

 

 

 



30/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres