DECORS EN 15 OU 20MM POUR WARGAME

DECORS EN 15 OU 20MM POUR WARGAME

Un BK au Château de PAU PARTIE N° 1

fin  Mars 2009, dans un lieu au combien historique : Le Château de PAU ; s'est déroulé sur deux jours  et comme chaque année le championnat de France de jeu d'histoire avec figurine.

Ce rendez-vous à été magnifiquement mis en musique par le club de Pau dont le lien est présent ci-dessous.

http://histoiresetlegendes.free.fr/index.php

Même si je n'ai pas participé à celui-ci ,j'était bien présent pour présenter la règle BLITZKRIEG durant ces deux jours. Nous eûmes beaucoup de visiteurs et avons fais quelques adèptes.  Nous avons aussi remplis les yeux des petits et rappelé des souvenirs aux anciens.

Le samedi je jouait 2 DB contre mon ami FRED "Fritz von L" qui avait ammené du para  allemand  élite, un tigre et autres saloperie du genre. Tout celà me laisse dubitatif !

Voici le lieu des combats :

pas de scénario précis mais une partie en 1500 PTS avec coté tiré au sort.

Dès le début c'est mal parti ! Fred occupe la localité avec ses para et ses "matous".

le para est bien retranché c'est de l'élite et va falloir aller le chercher. DUR DUR!

Deux de ses chars étaient placé en placement caché. Un dodge arrivant par le hameau de l'autre coté du pont m'à permis d'en localiser un. Mais un groupe au tas tout de même.

L'obs d'artillerie ayant des vues sur la pièce maîtresse de l'adversaire ne s'est pas fait prié pour envoyer une grose volée d'obus dessus. Bons!! ses artilleurs car ils firent efficacité dès le début!  du coup ça rétablit un peu l'équilibre. 

La Colonne d'attaque principale arrive en évitant les endroits trop entendus et dangereux.

Longeant les talus des bocages. Je n'ai pas beaucoup de possibilités mais j'y vois quand même et on sait jamais...

vaux mieux rester planqué derrière du solide face à du lourd!

Et la jouer en finesse aux abords des carrefours.

Bien contourner par la gauche si possible.

et parfois y aller quand même.

un Panzer 4 était à l'affut planqué et me tire dessus. Echec  ouf !! je répond et rate aussi M----E! Heureusement un M10 arrive et tire en roulant et déchenille l'engin  qui est IMMO. L'équipage est bien sonné car il évacue.

Enfin il n'y à plus rien de planqué question chars. Trois sections sont prête pour un assaut sur les premières maisons. Mais d'abord je lance un tir fumigène au mortier.

L'ennemi est aveuglé partiellement. En avant !!

une première section traverse le pont  quelques rafales  rien de grave. Au tour suivant un canon de 20mm en décime la majeur partie. Reste un groupe non démo qui part se réfugier dans le hameau. Pour le reste de la compagnie l'avance est prometteuse. Au tour suivant un  écran fumigène s'arrête au pire moment et les tirs fusent. La compagnie se replie car beaucoup de démo. Je suis dans le pétrin!

Après coup, la compagnie se retape vite à l'abri des blindés mais n'y retournera pas. En effet l'essentiel de l'adversaire est bien établi en face. Du coup au tour suivant changement de tactique. Tir art ; Tir mortier ; chars HMG et MMG ( bref la totale quoi!) sur les bâtiments qui peu à peu s'emflâmes et parfois s'écroulent. L'énnemi s'accroche mais perd du monde petit à petit. 

Un Stug tente une sortie pour faire diversion mais après un tir de sherman loupé ....

préfère attendre sa proie.

un autre prend le carrefour en enfilade dès fois que... je sois suicidaire.

Pour débloquer cette situation pas le choix il faut s'élancer! Deux chermans tentent le coup. Le M10 au carrefour prêt à chooter le Stug près de l'église s'il tourne les talons . Les Shermans profitent du dernier fumigène en place pour contourner la place entre le village et le pont. c'est pas le 20mm qui va les gêner car un tir de mortier dévié l'a neutralisé. C'est pas non plus un SDKFZ de commandement qui va les arrêter car la HMG planquée dans le hameau viens juste de le neutraliser. Les Sherman foncent et le tour suivant les Stugs pris entre deux feux semble en mauvaise posture. Celui pres de l'église veux réagir et le M10 lui glisse un prûneau ...mais  pas d'AGEN!  et l'autre sera plus tard IMMO.

A la fin une majeur partie des bâtiments sont toujours  tenus par les paras allemands qui sont à moins 45 % mais sans moyens anti-char. Moi j'ai des chars dans les rues mais personne dans les maisons.

Je pars avec un avantage mais il n'aurais pas fallu qu'arrivent des renforts.

Merci au boucher Toulousain   à Jean jacques et à EL BIGBOY pour les supèrbes  photos.

PARTIE N° 2 avec un nouveau à BK LOLOCHINO du club de PAU.....



13/04/2009
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres